Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balades Cosmiques

The Punisher saison 1 épisode 1 - La critique

18 Novembre 2017, 01:00am

Publié par Norrin Radd

The Punisher saison 1 épisode 1 - La critique

     Légèrement décalé dans sa programmation pour éviter de faire tâche suite à une nouvelle tuerie ayant eu lieu aux USA, le premier épisode de la nouvelle série Netflix, The Punisher, vient d'être diffusé.

     On craignait un peu, à la vision des trailers, un spin-off plus superficiel et bourrin que Daredevil, uniquement axé sur la violence inhérente au personnage, mais heureusement il n'en est rien. Consacré à l'exploration du trauma de Franck Castle l'ayant conduit à devenir un vigilante, le premier épisode suit le parcours balisé du genre en reprenant les passages obligés empruntés aux classiques (Voyage au Bout de l’Enfer, Rambo…) avec les insomnies du héros, les flash-backs familiaux, les réunions d’anciens combattants, le défouloir quotidien… Beaucoup de clichés, mais sans doute nécessaires à une histoire aussi rabâchée et pour une introduction dédiée à l’exposition du personnage.

     Ce personnage, nous le connaissons tout de même un petit peu, car bien entendu adapté d’un comic-book (le Punisher est apparu en 1974 dans Spider-Man), et déjà présenté à l’occasion de la seconde saison de Daredevil sur Netflix ou le traitement du justicier, ainsi que l’interprétation d’un John Bernthal habité par le rôle, firent grande impression.

     Ce premier épisode a donc surtout valeur de piqûre de rappel, pour nous (re)présenter Castle et son retour sur scène, après s'être écarté du champ de bataille en menant la vie discrète d'un ouvrier anonyme essayant de garder son calme face aux brimades de ses collègues (sans doute un clin d’œil à la série Hulk). Le tout est plutôt rassurant, de par le sérieux et la sobriété affichés, et par le jeu d'un John Bernthal égal à lui-même dans sa formidable présence et sa rage contenue.

Commenter cet article