Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balades Cosmiques

bandes dessinees

Les Douze Travaux d'Astérix ce soir sur 6Ter

16 Avril 2015, 00:00am

Publié par Norrin Radd

Les Douze Travaux d'Astérix ce soir sur 6Ter

Si vous êtes plus proche de la quarantaine que de la vingtaine, tout comme moi, vous avez sans doute déjà vu une centaine de fois ce long-métrage animé culte, sans doute la plus drôle des adaptations d'Astérix qui, curieusement, n'est pas tirée d'un album. Et vous avez forcément, un jour ou l'autre, confronté à l'administration française, repensé à la scène hilarante dite du "laisser-passer A38".

Douze travaux et autant de scènes cultes, donc, à faire découvrir à vos enfants qui auront peut-être découvert Astérix avec l'excellent film d'Alexandre Astier. Point de 3D ici, mais une suite de trouvailles originales et délirantes permettant d'apprécier le film même après cent visionnages.

Les Douze Travaux d'Astérix - Jeudi 16/04 à 20:50 sur

Astérix © Les Éditions Albert René. Tous droits réservés.

Voir les commentaires

48H BD - 1€ = 1 BD

30 Mars 2015, 01:00am

Publié par Norrin Radd

48H BD - 1€ = 1 BD

Le 4 avril aura lieu l’événement "48H BD", durant lesquelles vous pourrez trouver dans toutes les librairies et même certaines grandes surfaces participant à l’opération une sélection de 12 titres à un euro. Parmi les genres qui nous intéressent ici, nous retiendrons Batman Vendetta et Saga (ce dernier en numérique) proposés par Urban Comics. Saluons donc l’initiative des éditeurs qui jouent le jeu.

Plus d’infos ici.

Illustrations © DC / Marvel / Urban Comics. Tous droits réservés.

48H BD - 1€ = 1 BD48H BD - 1€ = 1 BD

Voir les commentaires

Les Cauchemars de Lovecraft

27 Janvier 2015, 01:00am

Publié par Norrin Radd

Les Cauchemars de Lovecraft

Les Cauchemars

de Lovecraft

L'Appel de Cthulhu et Autres Récits de Terreur

  • Type : bande-dessinée
  • Genre : fantastique / horreur
  • D'après : Howard Phillips LOVECRAFT
  • Dessin : Horacio LALIA
  • Traduction : Jean-Michel BOSCHET
  • Éditeur : Glénat
  • Collection : Hors Collection
  • Date de parution : 13/11/2014
  • Format : cartonné / n & b
  • Dimensions : 215 X 293 mm
  • Nombre de pages : 248
  • Prix : 30 €
  • ISBN : 978-2-344-00108-0

Résumé éditeur

Une œuvre aussi angoissante que fascinante

C'est avec L'Appel de Cthulhu que l’écrivain H. P. Lovecraft signe l'acte de naissance officiel d’une inquiétante mythologie... Ce que l’on sait moins, c’est qu’en plus de ce célèbre texte il a signé quantité d’autres nouvelles toutes aussi angoissantes et morbides, faisant de lui l’un des écrivains d’horreur les plus influents de son époque, au même titre qu’un Edgar Allan Poe. Retrouvez, compilées dans cet ouvrage, pas moins de 18 récits de Lovecraft – parmi lesquelles, outre L’Appel de Cthulhu, d’autres pépites de la littérature d’épouvante comme La Couleur Tombée du Ciel, L'Abomination de Dunwich ou Je Suis d'Ailleurs – illustrés par le noir et blanc redoutable du maître argentin de l’horreur : Horacio Lalia.

Avec Les Cauchemars de Lovecraft, frissonnez et entrez dans l’univers sombre et inquiétant de celui que Stephen King décrit comme « le plus grand artisan du récit classique d'horreur du vingtième siècle. »

Critique

Source inépuisable d’inspiration pour de nombreux auteurs, tous médias confondus (littérature, cinéma, musique et j’en passe…), l’œuvre de Lovecraft donne lieu aujourd’hui à cet album imposant constitué de dix-huit adaptations graphiques des nouvelles du maître de Providence. Aucun effet de surprise concernant le fond, donc, ces grands classiques étant connus de la plupart des amateurs de science-fiction, de fantastique ou d’horreur. Par conséquent, je m’attarderai sur la fidélité de l’ouvrage.

Le style d’Horacio Lalia colle parfaitement à l’atmosphère sombre et angoissante des récits de Lovecraft, et la facture classique de sa narration s’évertue à suivre au plus près et à condenser les textes sans originalité particulière, mais avec efficacité. Cela pose d’ailleurs la question du public visé : néophytes souhaitant découvrir Lovecraft sans lire ses livres, ou collectionneurs acharnés souhaitant se procurer toutes les adaptations de ses écrits ? Quoi qu’il en soit, la transposition en images est un exercice forcément réducteur et il paraît impossible de s’attarder longuement sur la progression de l’ambiance comme le faisait Lovecraft. Néanmoins, étant donné l’épaisseur de l’album, Horacio Lalia se ménage l'espace et le temps indispensensables pour développer les intrigues sans les bâcler.

Une adaptation soignée, donc, bien qu'il soit difficile de restituer le gigantisme, l'indicible, l'inconcevable des descriptions de Lovecraft qui, une fois en images, peuvent parfois tomber un peu à plat ou même "sembler brouillonnes" dans l'amalgame des traits encrés. Notons que l’auteur n’en est pas à son coup d’essai et s'est en quelque sorte "spécialisé" (cf. Le Grimoire Maudit en 1998, Le Manuscrit Oublié en 2000 et La Couleur Tombée du Ciel en 2003 chez Albin Michel, cette dernière histoire étant republiée dans cette édition). On regrettera juste l’absence de quelques autres « Grands Textes », sans doute trop longs à relater (Les Montagnes Hallucinées, Le Cauchemar d’Innsmouth…).

Illustrations © Glénat. Tous droits réservés.

Les Cauchemars de Lovecraft

Voir les commentaires

Zorya la Noire T.1/3

23 Janvier 2015, 02:00am

Publié par Norrin Radd

Zorya la Noire T.1/3

Le Monde de L’Épée de Cristal

Tome 1/3

Zorya la Noire

  • Type : BD francophone
  • Genre : heroïc-fantasy
  • Scénario : Sylvia DOUYÉ
  • Dessin : Fabio LAI
  • Éditeur : Vents d’Ouest
  • Collection : Fantastique
  • Date de parution : 07/01/2015
  • Format : cartonné/couleurs
  • Dimensions : 240 X 320 mm
  • Nombre de pages : 56
  • Prix : 14,50 €
  • ISBN : 9782749307725

Résumé éditeur

Le spin-off tant attendu d’un classique de l’heroïc-fantasy !

Cela fait 200 ans que la Grande Nuit de Cristal a eu lieu. Celle où la douce et belle Zorya a basculé du côté du mal pour semer la terreur sur ceux qu’elle avait juré de protéger... Aujourd’hui, après deux siècles d'oppression, Zorya est en exil sur une mystérieuse île. Son absence se ressent étrangement jusque dans la nature. Le volcan s’éteint et certains êtres recouvrent les pouvoirs magiques qu’ils avaient perdus. Dès lors, la rébellion s’organise. Zorya doit revenir avant que le pouvoir ne soit renversé. Son amant doit la ramener. Mais comment sortir d’une île d’où il est dit qu’on ne revient jamais ?

Sylvia Douyé et Fabio Lai reprennent les rênes de la mythique série d’heroïc-fantasy de Goupil et Crisse : L’Épée de Cristal ! Dans cette nouvelle aventure plus sombre, mais toujours empreinte de magie et de sensualité, ils narrent le destin tourmenté de la belle Zorya, à présent passée du côté du mal, en compagnie de nombreux personnages de la série mère. Une épopée en trois volumes.

Critique

Pour être honnête, j’ignorais tout du cycle de L’Épée de Cristal avant la lecture de Zorya la Noire, spin-off à la saga. Le synopsis avait tout pour me plaire, avec l’histoire de cette impératrice maléfique emprisonnée reconnue coupable de mille crimes aux allures de dark fantasy.

Néanmoins, la déconstruction du récit aura vite fait de perdre le lecteur néophyte ignorant tout de cet univers. Difficile en effet de s’immerger dans une histoire qui refuse un schéma linéaire au profit d’une multiplication de lieux, personnages et flash-back embrouillant davantage le lecteur qu’ils ne l’aident à comprendre les enjeux, et à s’attacher aux personnages (censés être déjà connus du lecteur). Malheureusement, le dessin hésitant entre les codes de la fantasy et le style cartoonesque ne parvient pas à transcender l’histoire.

On regrettera donc que l’auteur n’ait pas délaissé ces incessants va-et-vient au profit d’une intrigue plus linéaire axé sur la personnalité d’une impératrice mauvaise et cruelle, qui aurait assurément donné lieu à un récit plus fort et original, cet archétype de personnage n’étant finalement pas si répandu...

Illustrations © Vents d'Ouest. Tous droits réservés.

Zorya la Noire T.1/3

Voir les commentaires

Alexandre – L’Épopée T.1

23 Janvier 2015, 01:00am

Publié par Norrin Radd

Alexandre – L’Épopée T.1

Alexandre - L’Épopée

Tome 1

Un Roi Vient de Mourir

  • Type : BD francophone
  • Genre : Histoire
  • Scénario : David CHAUVEL / Michaël LE GALLI
  • Dessin : Gildas JAVA
  • Éditeur : Glénat
  • Collection : Grafica
  • Date de parution : 21/05/2014
  • Format : cartonné/couleurs
  • Dimensions : 240 X 320 mm
  • Nombre de pages : 64
  • Prix : 14,95 €
  • ISBN : 9782723481236

Résumé éditeur

Un péplum épique et grandiose sur le plus grand des stratèges

Alors que le roi Philippe II de Macédoine vient de mourir, le jeune prince Alexandre s’apprête à lui succéder. Les vétérans Karanos et Méléagre, deux amis de longue date, assistent de loin au couronnement. Méléagre a pour charge de veiller sur Pyrrhus et Eurydice, les héritiers d’un héros de la bataille de Chéronée qui, bien qu’ils aient perdu leurs titres de noblesse, semblent avoir les faveurs d’Alexandre. Sans compter que de nombreux autres individus gravitent dans l’entourage du nouveau souverain : sa mère Olympias, son précepteur Aristote et son médecin Philippe… Entre assassinats, complots, jeux d’alliance divers, manipulations et stratégies guerrières, chacun va tenter de tirer son épingle du jeu en accompagnant celui qui fera de son petit royaume de Macédoine l’un des plus vastes empires que le monde ait connus.

Entre fiction et vérité historique, David Chauvel, Michael Le Galli et Gildas Java signent un péplum spectaculaire, passionnant et très documenté qui, à l’instar de la série télévisée Rome, nous décrit le destin d’une époque à travers le regard de ce grand conquérant et des nombreux personnages romanesques qui le côtoient.

L’album est en outre prolongé d’un cahier supplémentaire composé de croquis, recherches préparatoires, d’un lexique complet et d’une carte de référence.

Critique

Féru d’Histoire et de ses grands personnages, c’était plein d’espoir que j’entamais la lecture de cette BD consacrée à l’un de ses acteurs les plus fascinants, reconnu comme le plus habile stratège politique et militaire de tous les temps. Mais voilà, sur un sujet aussi passionnant que peut l’être le personnage d’Alexandre le Grand, Alexandre – L’Epopée tombe malheureusement dans l’écueil du genre (la BD historique) en noyant le lecteur sous les informations et les termes relatifs à l’époque antique, empêchant l’immersion immédiate du lecteur dès sa première page.

Avec une approche totalement différente mais dans un contexte proche, malgré ses approximations historiques et son angle d’attaque bigger than life, Frank Miller parvenait, avec 300, à relater un épisode de l’Antiquité en embarquant avec lui le lecteur balayé par un souffle épique présent dans chaque planche. Mais l’approche très académique d’Alexandre - L’Epopée, sa volonté de coller au mot près à la vérité historique nous rappelle que raconter une histoire pour raconter l’Histoire implique quelques « accommodements ».

Malgré le soin graphique et les détails apportés à la reconstitution de l’époque, difficile de suivre cette intrigue si vous n’êtes pas familier de la vie d’Alexandre et de ses nombreux imbroglios politiques, mais était-il nécessaire de les retracer via de longs dialogues entre les protagonistes ? Ce choix narratif, s’il est informatif et historiquement rigoureux, présente le risque de rendre indigeste le déroulement du récit tout en tuant la progression dramatique. Pour résumer : mieux vaut parfois perdre en rigueur historique pour gagner en divertissement. Ainsi, une série comme Rome parvenait parfaitement à restituer les événements historiques tout en demeurant accessible au néophyte, et récréatif. Je ne vous ferai pas l’affront de rappeler la célèbre citation d’Alexandre Dumas…

Illustrations © Glénat. Tous droits réservés.

Alexandre – L’Épopée T.1

Voir les commentaires

<< < 10 20 21