Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balades Cosmiques

OSS 117 - Alerte Rouge en Afrique Noire - Le teaser

9 Octobre 2020, 02:00am

Publié par Norrin Radd

OSS 117 - Alerte Rouge en Afrique Noire - Le teaser

Voir les commentaires

Enquêtes Paranormales ce soir sur C8

9 Octobre 2020, 01:00am

Publié par Norrin Radd

Enquêtes Paranormales ce soir sur C8

     Vous connaissez maintenant mes deux plaisirs coupables : les jouets G.I. Joe et Enquêtes Paranormales. Ca tombe bien, C8 nous fait une spéciale ce soir, avec 3h20 de programme, dont une première partie inédite pour beaucoup consacrée aux OVNIs. Ca tombe bien, c'est ce qu'on aime.

Voir les commentaires

Crénom, Baudelaire !

9 Octobre 2020, 00:00am

Publié par Norrin Radd

Crénom, Baudelaire !

     Pour les amateurs de vulgarisation historique, Jean Teulé est un auteur incontournable. Après Charles V ou François Villon (le poète médiéval, pas celui de Vampire - la Mascarade... Enfin si, un peu, puisqu'il s'agit du même... Enfin bref) il s'attaque aujourd'hui à Charles Baudelaire, le prince des poètes maudits. Alors je ne l'ai pas lu, juste croisé chez un libraire, et comme d'habitude le résumé donne envie. Jugez plutôt.

Si l'œuvre éblouit, l'homme était détestable. Charles Baudelaire ne respectait rien, ne supportait aucune obligation envers qui que ce soit, déversait sur tous ceux qui l'approchaient les pires insanités. Drogué jusqu'à la moelle, dandy halluciné, il n'eut jamais d'autre ambition que de saisir cette beauté qui lui ravageait la tête et de la transmettre grâce à la poésie. Dans ses vers qu'il travaillait sans relâche, il a voulu réunir dans une même musique l'ignoble et le sublime. Il a écrit cent poèmes qu'il a jetés à la face de l'humanité. Cent fleurs du mal qui ont changé le destin de la poésie française.

Voir les commentaires

L'encyclopédie Star Wars Altaya

7 Octobre 2020, 02:00am

Publié par Norrin Radd

L'encyclopédie Star Wars Altaya

     Il ne vous aura pas échappé qu'Altaya a lancé une collection Star Wars en kiosque. Il en existe déjà pas mal, me direz-vous, mais l'intérêt de celle-ci réside surtout dans les données techniques dispensées, dont sont friands les amateurs de jeux de rôle. Dark Vador ou le Faucon Millenium n'auront pas de secret pour vous grâce aux historiques chronologiques et aux nombreuses illustrations issues de toutes les productions Star Wars fournies dans les différents volumes. Le petit détail qui va bien : des schémas détaillés qui feront la joie des MJ de Star Wars D6 et Star Wars FFG (les connaisseurs comprendront).

     Alors honnêtement ça reste grand public, sans vraiment plonger dans les détails hyper techniques, comme peut le faire le supplément de l'Étoile Noire pour Star Wars D6, mais pour des parties sans prise de tête ça peut s'avérer utile (par exemple pour connaître le type d'équipement des différentes sections de Stormtroopers).

     1,99€ le premier numéro, 4,99€ le suivant et la suite à 9,99€, c'est assez rentable par rapport au prix des suppléments de jdr. Si je ne m'abuse, on doit en être au cinquième volume sur neuf, avec R2D2 à l'affiche. Sur la forme, les encyclopédies ne sont pas épaisses mais les couvertures sont rigides.

     Si vous comptez vous procurer toute la collection, il sera plus intéressant de s'abonner directement en ligne sur le site d'Altaya. Au passage, vous pouvez bénéficier d'un cadeau en entrant ce code : PROMOSTARWARS.

Voir les commentaires

Neuromancien is back !

7 Octobre 2020, 01:00am

Publié par Norrin Radd

Neuromancien is back !

     C'est l'histoire d'un hacker, un pirate informatique complètement paumé, en mode survie, accroc à la Matrice, Internet avant Internet. Ca se passe dans le futur, ou plutôt dans le passé, en 1984 pour être précis. Avec un seul roman, William Gibson redéfinit alors la SF et décrit notre présent, trente-six ans avant l'heure.

     Au Diable Vauvert nous propose le chef-d'œuvre culte dans une nouvelle traduction, la précédente étant souvent jugée trop éloignée du texte original (illisible, diront les mauvaises langues). Est-ce que ça vaut le coup ? Oui, si vous découvrez, ou si vous n'avez jamais rien compris à l'intrigue. Tout devient plus limpide, mais au détriment d'un certain style que les nostalgiques pourront regretter.

     Vous retrouverez sans doute ma critique plus complète dans l'un des mags pour lequel j'écris. En attendant, sachez que le bouquin est disponible dans toutes les bonnes librairies. Par ailleurs, les suites retraduites sont également prévues !

Neuromancien is back !

Voir les commentaires