Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balades Cosmiques

Elric T. 2 & 3

17 Septembre 2017, 00:00am

Publié par Norrin Radd

Elric T. 2 & 3Elric T. 2 & 3

Elric

Tomes 2 & 3

Stormbringer / Le Loup Blanc

 

  • Type : bande dessinée
  • Genre : dark fantasy
  • Scénario : Julien BLONDEL / Jean-Luc CANO
  • D'après : Michael MOORCOCK
  • Dessin : Didier POLI / Robin RECHT / Julien TELO
  • Éditeur : Glénat
  • Collection : Grafica
  • Date de parution : 24/09/2014 - 20/09/2017
  • Format : album cartonné - couleurs
  • Dimensions : 240 X 320 mm
  • Nombre de pages : 48 - 64
  • Prix :  14,95€
  • ISBN :  9782723487054 - 9782723487061

Résumés éditeur

 

Une figure mythique de la fantasy adaptée en bande dessinée !

Yyrkoon s’est enfui de Melniboné emmenant avec lui Cymoril, la promise de l’Empereur. Elric, de son côté, met tout en œuvre pour la retrouver et apprend qu’elle est retenue dans les ruines de Dhoz Kham, au cœur des Jeunes Royaumes. Avec une petite troupe et la bénédiction de Straasha, le Seigneur des Mers, Elric part affronter son cousin félon...

Après un premier tome félicité par la critique et le public, l’adaptation d’Elric en bande dessinée – reconnue par Michael Moorcock lui-même comme « la meilleure jamais réalisée » – se poursuit, toujours aussi somptueusement mise en image. Ce second volet, dans lequel Elric rencontre sa légendaire épée maudite Stormbringer, est préfacé par le légendaire Alan Moore !

Comme sur le tome précédent, un cahier de 16 pages exclusif à la première édition accompagnera l’album, comprenant des ébauches et recherches graphiques, ainsi que des hommages de grands auteurs de bande dessinée à l’albinos maudit. Au casting : Philippe Xavier, Éric Hérenguel, Olivier Ledroit, Guillaume Sorel, Caza, Dimitri Armand, Sean Phillips et The Black Frog.

*

Une figure mythique de la fantasy adaptée en bande dessinée !

Un an s’est écoulé depuis qu’Elric a quitté Imrryr, son palais et son trône, laissant derrière lui une Cymoril profondément blessée et folle de chagrin. Un an qu’il arpente les Jeunes Royaumes, sous le regard distant mais toujours présent d’Arioch, son protecteur. Un an qu’il marchande ses talents de sorcier et combattant au plus offrant, forgeant à chaque bataille la légende du guerrier albinos dont l’Épée Noire à son flanc fait trembler les guerriers les plus braves. Aujourd’hui, il n’est plus Elric de Melniboné, quatre cent vingt-huitième empereur du peuple de R’lin K’ren A’a. Aujourd’hui, les Jeunes Royaumes le connaissent sous le nom de Loup Blanc.

La fabuleuse saga d’Elric, personnage culte de la littérature de fantasy, se poursuit dans cette adaptation BD plébiscitée par le public et la critique. Retrouvez, en fin d’ouvrage, le making of de l’album et des hommages graphiques au personnage par de grands noms de l’illustration et de la bande dessinée dans un cahier bonus exclusivement réservé à la première édition.

 

Critique

 

L'adaptation BD d'Elric poursuit son bonhomme de chemin, à son rythme (3 ans d'écart entre ces 2 albums), toujours aussi fidèle et somptueuse au point de ravir l'auteur des romans lui-même, qui la considère comme la meilleure des adaptations de son oeuvre (et pourtant, elles ne manquent pas). N'étant pas en possession du tome 2 au moment de sa parution, et le troisième tome venant à paraître, une fois n'est pas coutume je ferai donc d'une pierre deux coups.

 

J'éviterai de vous relater l'histoire, que vous connaissez sans doute déjà. Tout est dit dans les résumés très pertinents de l'éditeur, qui ne survendent pas la saga malgré leurs éloges. La particularité du personnage, qui a contribué à faire sa notoriété, étant d'être un "méchant" (ou du moins, un être amoral, qui ne va pas contre la morale mais qui l'ignore tout simplement), ses actions semblent toujours aussi inhumaines et cruelles et, soyons francs, c'est aussi un peu ce qu'on attend de sa part. Ce qui me permet de revenir un instant sur cette approche extrême : contrairement à d'autres œuvres de fantasy, où cet aspect peut être putassier, gratuit, ou sexe et violence sont utilisés à mauvais escient pour choquer à peu de frais, ces éléments sont ici exploités pour servir la cohérence d'un univers. Et après tout, pourquoi toujours se placer du côté des "gentils" ? Cette logique, que l'on trouve souvent dans la dark fantasy mais aussi dans d'autres genres, a donné lieu aux plus belles réussites (La Compagnie Noire, Les Légions Immortelles...).

 

L'évolution de l'intrigue étant déjà connue du lecteur (sinon évitez les résumés) on se limitera donc aux spécificités de ce nouvel album : une préface de Neil Gaiman, auteur de comics et créateur de Sandman, Angela (Spawn)... Des pages de croquis, des illustrations d'auteurs renommés... Une édition de luxe, qui vous ne dispense pas de la lecture des romans originaux, si ce n'est déjà fait...

 

Critique liée

Elric T.1

Voir les commentaires

Highlander - The Duel

16 Septembre 2017, 00:00am

Publié par Norrin Radd

Highlander - The Duel

Allez, mon plaisir coupable du jour, ce projet Kickstarter out of space d'un fan de Highlander qui s'est dit un matin, "Tiens, et si je faisais un jeu de cartes sur le duel ayant opposé Connor McLeod à Kurgan ?", et avec des figurines, bien entendu.

Le résultat ne m'a l'air pas si mal, puisque j'en parle. Dommage que le jeu se limite à ce seul duel, toutefois. Par contre les illustrations sont des vrais dessins, et des bons, et non des photos tirées du film.

Ça se passe si ça vous intéresse.

Voir les commentaires

Quand South Park prend le contrôle de votre assistant personnel

15 Septembre 2017, 03:00am

Publié par Norrin Radd

Quand South Park prend le contrôle de votre assistant personnel

South Park, passées je-ne-sais combien de saisons, continue à innover et, accessoirement, à nous faire rire en restant impertinent. Le jeu vidéo à paraître bientôt, Les Annales du Destin, a récemment créé le buzz quand les premiers joueurs ont découvert qu'à la création de leur personnage (le jeu se présente comme un RPG), la difficulté se voyait automatiquement accentuée en choisissant une peau noire...

A présent, c'est la série elle-même qui fait parler d'elle avec le premier épisode de la saison 21. C'est un peu technique, mais en utilisant certaines répliques de Cartman, Parker et Stone sont parvenus à activer les assistants électroniques des téléspectateurs, pour les saturer d'instructions débiles.

Tout cela est bien mieux expliqué sur Le Journal du Geek, mais en tout cas l'idée est tout bonnement géniale, et parfaitement dans le ton de la série.

Voir les commentaires

Blade Runner 2049 selon Watanabe

15 Septembre 2017, 02:00am

Publié par Norrin Radd

Blade Runner 2049 selon Watanabe

A la maniére de Matrix en son temps, Blade Runner version 2049 compte bien étendre son univers à plusieurs médias, dont la désormais incontournable japanimation. Et c'est un nom émérite, que dis-je un génie à qui a été confiée cette préquelle du film, réalisée par Watanabe (Cow-Boy Bebop, Samuraï Champloo).

Le making-off est en ligne, plus d'infos ici.

Voir les commentaires

Le Batman de Darren Aronofsky que vous ne verrez jamais

15 Septembre 2017, 00:00am

Publié par Norrin Radd

Le Batman de Darren Aronofsky que vous ne verrez jamais

Ce film, c'est un peu l'Arlésienne des adaptations de comics. Comme le Superman de Tim Burton. Ou la Justice League de George Miller. Et pourtant, il en avait des idées Darren... Tellement barrées que le studio est parti en courant. Le réalisateur de Memento revient aujourd'hui sur le projet dans une interview :

"Je pense que nous avions quinze ans d'avance. Parce que j'ai entendu parler de la façon dont ils envisagent le film sur le Joker, et c'est exactement mon script. On allait filmer dans l'est de Detroit et New York. On n'allait pas construire Gotham. Pour la Batmobile, je voulais une Lincoln Continental avec deux moteurs de bus attachés ensemble avec du gros scotch genre MacGyver."

Et ce n'est pas tout...

"Certaines de mes idées ont été reprises dans les autres films. Comme l'anneau "BW", la bague de Bruce Wayne qui laisse des cicatrices. Ce qui est une bonne chose, vous avez ce genre d'idées et elles sont réalisées."

"On était en train de tout réinventer pour essayer d'en faire quelque chose de plus viscéral comme Taxi Driver. C'était l'idée. Mais les gens qui fabriquent les jeux nous disaient "Oh, on ne peut pas mettre une Lincoln Continental, il faut fabriquer une Batmobile.""

Tout de suite, on comprend mieux l'abandon du projet... Plus d'infos sur le film fantôme ici.

Le Batman de Darren Aronofsky que vous ne verrez jamais

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>